C'est comme avoir quelque chose de martial dans chaque parole, dans chaque pas, dans chaque foule que l'on arpente, à chaque sentiment que l'on comprime, à chaque frisson de nos peaux, à chaque caresse sur les joues. Rien d'autre à redire. Mais quelque chose de doux tout de même, de bien speed, pas trop chagrin, des larmes de coca et du whisky de l'abandon quand les jours sont passés, que les nuits sont blanches et nos coeurs héroïques -- tourne vire, écrire est satisfaisant.

Commentaires

Can I kick it ?

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Can I kick it ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://windychildhood.cowblog.fr/trackback/3270974

 

<< Ici | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Ailleurs >>

Créer un podcast